Fiches techniques
Icone page.Articles
Flux RSS.



CHIN, STRAP, COTTON, WEBBING, OLIV DRAB, FOR HELMET, SOLDIER’S STEEL, M-1, TYPE 1 Mercredi 07 Avril 2010 à 20H00

A la fin de la seconde guerre mondiale est apparut un système de fixation au crochet de fermeture, complémentaire à la boucle de fixation, qui sera par ailleurs modifié ainsi que le crochet, afin d’accepter ce nouveau système. Cette fixation complémentaire, créé sous la forme d’une petite boucle, est désigné comme système de dégagement T1, étudié en juillet 1944 puis adopté de manière générale en août 1945. Cette boule de fixation, anodisée en noir, servait à maintenir la jugulaire fermée de manière plus relâchée que la fermeture classique.
Ce système sera mis en place sur les casques US M-1 fabriqué durant la fin de l’année 1944 - début 1945 avant la fin des hostilités, période durant laquelle la couleur de la toile employée dans la fabrication des jugulaires du casque lourd passera de la couleur OD 3 à OD 7, couleur qui sera conservé jusque dans les années 70 avant l’adoption de la nouvelle jugulaire/mentonnière Model 1973.
On peut donc rencontrer le système T1 sur des jugulaires OD 3 et OD 7 pour des casques fabriqués avant août 1945. Le crochet accompagnant ce système étant amovible, on peut néanmoins rencontré ce système à de rares occasions en complément du crochet classique (J Hook), sans doute le souhait isolé de soldats sur le terrain.

 

Les jugulaires fabriquées à partir de 1951 seront maintenues au casque lourd par clips métalliques, adoptés afin d'éviter l'effilochement des jugulaires à cause du frottement sur les pontets. Ces clips feront leur première apparition en 1945 sur les casques anti-flak M-5.

Les jugulaires employées sur le casque M-1 à partir de 1951 connaîtront trois principales modifications, s’étalant sur une période allant de 1951 à 1975.


1951 – 1958

Adopté à la relance de la production du casque M-1 pour les besoins de la guerre de Corée, ce modèle de jugulaire fabriqué entre 1951 et 1958 comportera ses éléments métalliques peints en Oliv Drab.
Les pattes de maintien de l’excédent de la jugulaire sont jointives et arrondies. Le système T1 est fabriqué en acier anodisé en noir, brut.

 




1958 – 1965

Les jugulaires fabriquées durant cette période, sont transitionnelles entre le modèle fabriqué entre 1951-1958 et le modèle fabriqué entre 1965-1975. Fabriquée avec de la toile de couleur OD 7, la boucle de fixation plate en acier anodisé en noir et peint en Oliv Drab jusqu’en 1961, maintenue au casque lourd par des clips anodisés en noir et peints en Oliv Drab.
La pièce métallique maintenant l’excédent de jugulaire comporte ses extrémités arrondies et non jointives contrairement au modèle précédent.

Sans doute par souci d’économie, ou dans le but de simplifier la fabriquation, les éléments métalliques de ce modèle de jugulaire seront uniquement anodisés en noir durant la période 1961-1965.

 




1965 – 1975

Les jugulaires fabriquées à partir de 1965 comportent toutes les pièces métalliques anodisés en noir, et à pour particularité d’avoir les pattes de maintien de l’excédent de jugulaire jointives et droits.

 




Comparatif :

Boucles de fixation et système T1.


Revers - pattes de maintien de l'excédent de jugulaire.

Conditionnement :

Les jugulaires, fabriquées principalement par deux fabricants, reconnaissables aux marquages à une petite ancre pour la société Anchor compagny, et un P pour la société Parish Division.



Conditionnées dans des cartons de 50 unités, ce conditionnement comporte la mention CHIN, STRAP, COTTON, WEBBING, OLIV DRAB, FOR HELMET, SOLDIER’S STEEL, M-1, TYPE 1, ainsi que le numéro FSN (Federal Stock Number) et le numéro de contrat indiquant l’année de fabrication.