Retour à la rubrique Angleterre
Casque Civilian Steel Helmet

Fiche

Preview

Historique

Avec l'entrée en guerre de l'Angleterre contre l'Allemagne en septembre 1939 et le début des bombardements allemands sur l'Angleterre à partir de 1940, les services auxiliaires à l'armée se développèrent notamment la "Home Guard" et le service "Air Raid Protection" (ARP) pour contrer une éventuelle invasion allemande et prévenir la population des nombreux bombardements.
D'abord équipées de casques Mark II identiques à ceux utilisés par l'armée, très vite avec la pénurie des matériaux, plusieurs variantes du casques Mark II firent leur apparition, dont la fabrication n'exigeaient pas un cahier des charges aussi strict que le casque Mark II de l'armée. Donnant ainsi naissance aux casques Mark II No. 2 A, B, C, D distingués de leurs homologues de l'armée successivement par 1, 2, 3 et 4 trous percés de part et d'autre du casque.
Ces casques destinés principalement aux services auxiliaires, n'étaient pas destinés aux civils, ce pourquoi à partir de septembre 1940, le professeur Solly Zuckerman (zoologiste britannique, professeur à l'université d'Oxford, ayant fait plusieurs projets de recherche pour le gouvernement britannique sur les impacts des bombardements sur la population et les constructions) et le colonel Hugh Cairness (chirurgien consultant de l'armée) conçurent un casque destiné à protéger les ouvriers d'usines afin de leur permettre de continuer à travailler durant les raids aériens.
Ce casque fabriqué en acier doux, ne devant résister qu'à des projectiles de faible vélocité comme la projection de gravas, contrairement aux casques de l'armée, fut fabriqué avec une circonférence et une hauteur plus importante que le casque Mark II afin d'assurer une meilleure protection de la tête et de la nuque de son propriétaire.
La coiffe assurée par une suspension constituée de plusieurs bandes de toile, reprise de la coiffe du casque "Helmet, Crash, Despatch Rider's", est maintenue à l'aide d'un lacet parcourant la circonférence du casque à travers 16 trous pratiqués sur le pourtour du casque.
La fabrication de ce casque, de moins bonne qualité que son homologue le casque Mark II, estimée à 10 050 000 exemplaires entre décembre 1940 et novembre 1941 (quelques rares exemplaires début 1942), dura essentiellement pendant la période du "Blitz". Vendu pour la somme de 5 shillings et 6 pences, le casque "Civilian, Steel Helmet" fut largement boudé par les civils à cause de sa forme inesthétique, préférant porter le casque Mark II signe d'un rang supérieur.
Après la seconde guerre mondiale, une large partie de ces casques fut vendue aux Pays-Bas où ils furent reconditionnés intégralement essentiellement pour le compte de la protection civile "Bescherming Bevolking" par un changement de coiffe, de jugulaire et par une remise en peinture intégrale en gris mat. Les exemplaires utilisés par les forces de police furent repeint en noir brillant.
Son utilisation sous sa forme reconditionné perdura durant les années 50 avant la généralisation du casque Mark II au sein de la "Bescherming Bevolking" et de la police. Ce casque sous sa forme reconditionné sera dénommé du nom du principal de ses inventeurs : casque "Zuckerman".

Casque Mark II Warden.
Casque Mark II Warden.
Civilian, Steel Helmet - Zuckerman. Civilian, Steel Helmet - Zuckerman. Civilian, Steel Helmet - Zuckerman. Civilian, Steel Helmet - Zuckerman. Civilian, Steel Helmet - Zuckerman.

Constitution

La coque :

La coque du casque "Zuckerman" est formée par emboutissage progressif d'une feuille d'acier doux. Fabriqué en deux tailles (M et L), la bombe du casque "Civilian, Steel, Helmet" est plus large et plus haute que celle du casque Mark II, lui offrant une allure disgracieuse.
La bordure du casque est adoucie en étant repliée du coté extérieur ou intérieur en fonction du fabricant.

La circonférence du casque est parcourue de 16 trous, pratiqués de manière oblique et plongeante vers l'avant du casque, pour la fixation de la coiffe effectuée à l'aide d'un lacet. Cette disposition des trous permettant d'avoir la visière avant du casque positionnée vers le haut lors que la coiffe est positionnée de manière horizontale sur la tête de son propriétaire.
Deux passants sont soudés de part et d'autre du casque pour la fixation éventuelle d'une jugulaire.
A noter la présence d'un trou sur la visière à l'avant et à l'arrière du casque, dont l'utilité nous est encore inconnu : on peut supposer qu'ils servaient à l'accrochage du casque à l'aide d'un anneau par exemple ou à expliciter l'usage civil du casque à l'instar des trous pratiqués dans les casques Mark II No. 2 A, B, C ou D.

Coque à bordure pliée à l'intérieur.

J.S.S. - E.C.C. - RO.CO - VM - ...

Vue avant.
Vue avant.
Coté gauche.
Vue du coté gauche.
Vue arrière.
Vue arrière.
Coté droit.
Coté droit.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Vue de dessous.
Vue de dessous.

Le logo du fabricant ainsi que le mois/année de fabrication sont estampés à froid, généralement, sur la face intérieure avant du casque, l'indication de la taille l'est à l'arrière.

E.C&Co
E.C&Co 6 41.
J.S.S.
J.S.S. 1941.
RO&CO.
RO&CO 7 41.
VM.
VM 7 41.

Coque à bordure pliée à l'extérieur.

A.M.C. - B.M.B - B T-H - MMOR - MPB - SPC - ...

Vue avant.
Vue avant.
Coté gauche.
Vue du coté gauche.
Vue arrière.
Vue arrière.
Coté droit.
Coté droit.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Vue de dessous.
Vue de dessous.
SPC.
SPC 41.
SPC.
SPC 1 41.
SPC.
SPC 3 41.
SPC.
SPC 4 41.
SPC.
SPC 6 41.
SPC.
SPC 7 41.
B T-H.
B T-H 2 42.
MPB.
MPB 4 41.
A.M.C.
A.M.C. 5 41.
A.M.C.
A.M.C. 6 41.
A.M.C.
A.M.C. 7 41.
BMB.
BMB 6 41.
MMOR.
MMOR 3 41.

Coque avec jonc.

Il existe au moins un fabricant qui utilise un jonc périphérique. Nous n'avons malheureusement pu l'identifier, n'ayant plus accès à l'exemplaire. Remarquez en outre que les crochets de jugulaire ne sont pas soudés mais rivetés (le rivet est visible sur les deux faces).

Vue de dessus.
Vue de dessus.
Vue de dessous.
Vue de la coiffe et de la jugulaire.

La taille du casque est estampée par une lettre M ou L, sous la nuquière (Medium ou Large). A noter que la taille Small n'existe pas.
La coque de taille M a une circonférence totale de 95.5 cm, la taille L de 99.5 cm. Une variation de quelques millimètres existe entre les différents exemplaires (y compris pour un même fabricant).

Taille M.
Taille Medium.
Taille L.
Taille Large.

Le casque "Zuckerman" est peint de couleur pouvant varier du gris bleu au gris vert de manière satinée.

La coiffe :

La coiffe, minimaliste mais ingénieuse, est composée de 4 bandes de toile blanche de 32 cm de long sur 2 cm de large, d'une bande de toile cirée de 5 cm de large, d'une bande de cuir de 5 cm de large, et de 8 tampons en mousse néoprène. La coiffe n'est pas réglable et porte l'indication de sa taille.

Coiffe vue de dessous.
Coiffe vue de dessous.
Coiffe vue de dessus.
Coiffe vue de dessus.

La bande de toile cirée est repliée sur elle-même afin de constituer un cerclage correspondant à la taille de coiffe voulue. La face enduite est à l'intérieur.
Les 4 bandes de toile blanche sont pliées en V puis chaque extrémité est fixée par une couture en carré à la bande de toile cirée.
L'extrémité est repliée sur 3 cm avant couture afin de ménager un fourreau pour le passage ultérieur d'un lacet.
Le bord du cerclage en toile est alors replié sur lui-même, vers l'extérieur sur environ un centimètre, la pièce de cuir, elle aussi préalablement jointe, est posée par-dessus le repli avec un recouvrement de l'ordre du centimètre.
Les deux pièces sont solidarisées par une couture unique qui fait le tour complet du cerclage. La pièce de cuir est alors repliée vers l'intérieur, se superposant à la bande enduite et constituant le bandeau de sudation. Normalement c'est le cuir qui est replié, mais on rencontre assez fréquemment des coiffes où la pliure s'est "déplacée" sur le bandeau de toile cirée.

Bande pliée en V.
Bande pliée en V.
Bande cousue.
Bande cousue.
Vue intérieure.
Vue intérieure.
Couture.
Couture.

Dans chacun des espaces, compris entre les huit extrémités de bande, est collé un rectangle de mousse néoprène destiné à amortir les chocs avec la coque. Ces tampons de 3,7 x 1,5 cm ont des épaisseurs allant de 0.5 à 1 cm (environ) suivant les tailles, ils sont tous identiques sur une même coiffe. Ce dispositif est rendu nécessaire par le fait qu'il existe plus de tailles de coiffes que de tailles de coques.

Tampon collé dans les espaces.
Tampon collé dans les espaces.
Tampon de dix milimètres.
Tampon de dix milimètres.
Tampon de cinq milimètres.
Tampon de cinq milimètres.

Les quatre languettes de toile pliées en V, sont ensuite reliées entre-elles par un lacet, en général tissé dans la même matière que les bandes, ceci permettant le réglage en profondeur du dispositif.
(La suspension est semblable à celle que l'on trouve dans le casque de motocycliste "Helmet, Crash, Despatch Rider's".)

Lacet de réglage de la profondeur.
Lacet de réglage de la profondeur.

La bande de cuir comporte, généralement sur la face visible : le sigle du fabricant, l'année de production, ainsi que la taille de la coiffe en unité anglaise. Ce marquage est soit pressé dans le cuir, soit sous forme d'un tampon. En l'absence on trouvera le tampon sur la face cachée.

Pressé à froid.
Pressé à froid.
Tampon face visible.
Tampon face visible.
Tampon face cachée.
Tampon face cachée.

La coiffe est fixée à la coque par l'intermédiaire d'un lacet noir d'environ 82 cm, dont les extrémités sont renforcées par un embout métallique l'empêchant de s'effilocher.

Lacet d'environ 82 cm.
Lacet d'environ 82 cm.
Embouts d'extrémités (métalliques).
Embouts d'extrémités (métalliques).

A cet effet, la coque est percée de 8 séries de 2 trous. Les deux trous sont espacés de 2,7 cm alors que les séries sont espacées de 5,5 à 6,2 cm, suivant la taille de la coque. Ces espacements peuvent aussi varier sur un même casque.

Coque vide.
Coque vide.
Coque avec coiffe en place.
Coque avec coiffe en place.

Le lacet passe dehors sur le grand espace puis à l'intérieur sur le petit, tout en traversant à chaque fois le fourreau se trouvant sur l'extrémité des bandes blanches de la coiffe. Le noeud final doit être noué à l'intérieur de la coque.

Vue extérieure.
Vue extérieure.
Vue extérieure.
Vue extérieure.
Vue intérieure correspondante.
Vue intérieure correspondante.
Vue intérieure correspondante.
Vue intérieure correspondante.
A.G.&Co Ltd 1941 6 3/4.
A.G.&Co Ltd 1941 6 3/4.
BMB 1941 7.
BMB 1941 7.
C.C.L. 1941 6 3/4.
C.C.L. 1941 6 3/4.
C.C.&S. Ltd 1941 6 3/4.
C.C.&S. Ltd 1941 6 3/4.
Denham 1941 6 3/4.
Denham 1941 6 3/4.
Georges Streeton & Son Ltd 1941 6 3/4.
Georges Streeton & Son Ltd 1941 6 3/4.
M & Co. 1941.
M & Co. 1941.
H & S Ltd 1941 7.
H & S Ltd 1941 7.
JRS 1941 7 1/4.
JRS 1941 7 1/4.
MM 1941 6 3/4.
MM 1941 6 3/4.
MM 1941 7.
MM 1941 7.
T.M.S. Co Ltd 1941 6 1/2.
T.M.S. Co Ltd 1941 6 1/2.
TTC 1941 6 1/2.
TTC 1941 6 1/2.

La jugulaire :

Le casque est fourni sans jugulaire. Seuls deux passants sont prévus (en général une patte soudée). Ces passants varient en fonction des fabricants, ils peuvent être constitués d'une patte métallique repliée sur elle-même constituant un anneau en forme de tube, ou être simplement constitués d'une patte métallique coudée et soudée à plat sur le rebord intérieur du casque. Très rarement elle peut être rivetée.

Passant de jugulaire plat.
Passant de jugulaire plat.
Vue de face.
Vue de face.
Passant de jugulaire plié.
Passant plié.
Vue de face.
Vue de face.
Passant avec soudure visible.
Soudure marquée.
Vue de côté.
Vue de côté.
Passant plié.
Passant recourbé.

Livré sans jugulaire, le "Civilian, Steel, Helmet" est equipé par l'utilisateur. De ce fait nous pouvons rencontrer des systèmes plus ou moins luxueux. Les plus débrouillards se seront équipés d'une jugulaire à ressorts de type Mark II A. Cette jugulaire, destinée aux casques à usage non militaire, comporte deux parties à ressorts, constituées de deux ressorts recouverts d'un fourreau de toile cousue sur la longueur rejoignant 2 anneaux rectangulaires métalliques. La partie centrale en deux parties, est constituée principalement d'une bande de toile réglable par une boucle. D'apparence strictement identique à la jugulaire Mark II, la jugulaire Mark II A comporte en tampon à l'encre noire en forme d'astérisque afin de la différencier du modèle militaire.

Jugulaire à ressort Mark II A.
Jugulaire à ressort Mark II A.
Revers boucle de réglage.
Revers boucle de réglage.
Marquage *.
Marquage *.

Pour les autres, cette jugulaire peut être constituée d'un simple ruban (ce qui est préconisé dans la notice), d'une ficelle ou de tout autre système de forture. Des jugulaires en cuir, en deux parties avec boucle à ardillon on été rencontrées.

Jugulaire de fortune en toile.
Jugulaire de fortune en toile.
Vue en détail.
Vue en détail.

Notice pour l'assemblage et le règlage du casque (le casque est livré non assemblé). Vous noterez qu'il n'est question que des tailles L et M, ceci entérinant le fait qu'il n'existe pas de petite taille (S). Le casque est livré sans jugulaire, la notice précise par ailleurs qu'elle ne semble pas nécessaire.

Notice page 1.
Notice page 2.

Quelques exemples

Exemple. Exemple. Exemple.
Exemplaire avec insigne du Royal Corps of Signals (bien entendu non officiel).

Exemple. Exemple.
Exemplaire avec insigne des "Fire Guard".

Exemple. Exemple.
Exemplaire du S.F.P. et des "Fire Guard".

Exemple. Exemple.
Exemplaire réutilisé en Hollande qui a conservé sa coiffe. La jugulaire est hollandaise.

Exemple. Exemple.
Exemplaire entièrement reconditionné aux Pays-Bas.

Exemple. Exemple.
Exemplaire qui a reçu une coiffe type MkII Hollandaise.

Exemple. Exemple.
Exemplaire reconditionné en Norvège avec sa teinte et son insigne spécifique.