Suède

Suède

Casque Modèle 51

Casque modèle 51 TTA suédois

Vue d'ensemble.
Vue d'ensemble.

Nationalitetsbeteckning m/42 för hjälm.
"Nationalitetsbeteckning m/42 för hjälm."

Dès les années 1960, la Suède mène des expérimentations visant à améliorer ou à remplacer le casque modèle 37 alors même que ce modèle est successivement modernisé en 1960 et 1965. Cette longue quête prendra fin avec l’adoption du premier casque en matière composite, le casque M90. Parmi les premières expérimentations, vraisemblablement vers 1970, figure le montage d'une coiffe constituée de pattes en cuir reprises du casque modèle 37 dans une bombe de casque modèle 51 TTA français. On ignore totalement si cette opération a été menée à son terme. A priori, il n'existe aucun exemplaire dont le montage de la coiffe modèle 37 a été finalisé. On ne trouve, en collection, que quelques bombes modèle 51 TTA, accompagnées chacune d'un lot de coussinets, repris du casque modèle 37, non fixés. Nous avons pu examiner, en photos ou en réel, cinq d'entre elles et en tirer quelques observations.



Les bombes n'ont reçu aucune modification. L'examen des pontets de jugulaire révèle qu'elles sont toutes de type 2 à pontets mobiles. Sur les bombes examinées, on relève deux sortes différentes d'enchapure. Une soudée à l'envers, du type employé par les fabricants Carpentier ou Ducellier, et une présentant les soudures en bâtonnet caractéristiques de la société HR. La non-homogénéité des enchapures permet de dire qu'il ne s'agit pas d'une commande chez un fabricant. D'ailleurs à cette date, seul sont produits les bombes de type 3 à pontets fixe en forme d’Omega. On peut raisonnablement penser qu'il s'agit de casques prélevés dans les stocks de l'armée française et vendus à la Suède. Les coques ont étés repeintes et sont ornées selon les cas de deux écussons nationaux, d'un seul à gauche ou d'aucun insigne. Cet insigne reprend le blason (héraldique) de l'armée suédoise. Cet écusson est constitué d'un blason de couleur bleu azur contenant trois couronnes de couleur jaune disposées en quinconce. Il est appliqué par décalcomanie sur les casques des forces armées suédoises à partir d'octobre 1942 ("Nationalitetsbeteckning m/42 för hjälm"). Les jugulaires sont toutes identiques et semblent provenir d'un même lot. Il est probable qu'elles ont été démontées pour la mise en peinture puis remplacées par des neuves.

Vue avant.
Vue avant.
Vue de coté.
Vue de coté.
Vue arrière.
Vue arrière.
Vue de dessus.
Vue de dessus.
Jugulaire.
Jugulaire.
Jugulaire.
 
Pontet typique HR.
Pontet typique HR.
Pontet typique Carpentier ou Ducellier.
Pontet typique Carpentier ou Ducellier.
Intérieur.
Intérieur.
Intérieur.
 

Tous les lots observés sont composés d'une bombe modèle 51 TTA de type 2 et de trois coussinets en cuir repris du casque modèle 37. Seul le lot présenté sur cette fiche dispose de quatre coussinets, sans doute suite à une mauvaise manipulation lors du stockage. On peut donc considérer que la coiffe prévue est bien identique, dans sa disposition, à celle d'un casque modèle 37.

Coiffe devant être constituée de quatre pattes de coiffe identique au casque m/26 et m/37.
Coiffe devant être constituée de quatre pattes de coiffe identique au casque m/26 et m/37.
Coiffe devant être constituée de quatre pattes de coiffe identique au casque m/26 et m/37.
Plus

Casque français modèle 51 TTA !